WindClub Corbières Méditerranée
Soleil & Tramahontane
TOUS A VOS VOILES .. 
Au coeur de la lagune de Sigean (étang de Bages- 
Sigean) cette île de 37 ha culmine à 58 mètre de haut. 
L’île de l’Aute est la propriété du Conservatoire du 
littorral depuis 1976 la gestion est faite par la commune 
de Sigean en collaboration avec l’association Île de 
l’Aute et le Cercle Nautique des Corbières. 
UN PEU D’HISTOIRE ! 
Située au milieu de la lagune de Bages-Sigean, cette île 
a toujours intéressé l’homme, elle renferme de 
nombreux vestiges, surtout dans la crique ouest abritée 
de la tramontane et du marin les vents dominants. 
L’Aute fut un site portuaire important, aussi bien a 
l’époque pré-romaine que pendant l’époque romaine. 
Les tessons découverts (datés des IIème et IIIème siècles avant JC) confirment que l’île était bien un 
débarcadère. La crique sud-ouest offrant un assez bon 
abri contre les vents dominants constituait le port de 
débarquement pour les navires de haute mer, lourds et 
peu manoeuvrables. 
Les chargemenst étaient alors portés sur des 
embarcations plus légère, à fond plat, qui allaient 
jusqu’au port de Narbonne. Le débarcadère fut utilisé 
jusqu’au IXème siècle 
Le 26 Germinal au II, on trouvait dans l’île une 
habitation de fermier, un cellier, une cuve, des vignes 
et des champs, des terres incultes bonnes pour les 
moutons. On a recolté sur l’île jusqu’à 300 hl de vin. Le 
vin était transporté jusqu’à Port-Mahon sur une 
barcasse à fond plat. 

CHRONOLOGIE 
Avant les Romains 
Les vestiges d’une station au-dessus de la crique ouest 
révèlent un habitat pré-romain sur trois niveaux : 
-débris de coquillages (moules), quelques os de mouton. 
-céramiques, vases grossiers (matériel de la moitié du 
IIIème siècle). 
On distingue 2 types d’habitat : 
-empilement de foyer en fond de cabane 
-habitat plus évolué, bâti en murs de pierres sèches. 
A l’époque Romaine 
Toute la partie centrale de l’île est habitée. A l’ouest de 
cette zone on trouve de nombreux vestiges : 
-céramique gallo-romaine à vernis rouge 
-habitations (localisation de bâtiments par photo 
aérienne – 1945). La partie sud de l’île abritait un habitat gallo-romain. 
A l’époque Wisigothe 
Des fouilles entreprises par Monsieur BORIES, alors 
propriétaire de l’île avec ses cousins BENERT (1971 – 
1980), au cours des travaux agricoles ils découvrent un 
cimetière à dalles de l’époque wisigothique (408-700) 
Sous l’ancien régime 
Le 16 février 1633, le noble Barthélémy d’Autemar, 
sieur de la Planasse, tend à faire radier du compoix de 
Narbonne sa terre de l’Aute. Le 2 mai 1633 ; il obtient 
satisfaction. Les Chefdebien sont ensuite propriétaire 
de l’île de l’Aute et de la Planasse. Sous la 1ère 
République, l’Aute est confisquée et déclarée BIEN DE 
LA NATION : l’un des Chefdebien est noble émigré et 
René est prêtre insermenté et déporté. Par arrêté du 
Préfet, le 28 octobre 1805, les Chefdebien recouvrent 
la propriété de l’île de l’Aute et de la Planasse
UNE NATURE REMARQUABLE AU 
NIVEAU INTERNATIONAL
L’île est déjà classée depuis 1964 comme site 
biologique protégé, monsieur de la Panouse (Thoiry), 
de Monfreid et le sous-préfet Gallon veulent installer 
sur l’île une réserve zoologique, ce qui fit réagie 
vigoureusement Monsieur FRANCES Charles. Le projet 
fut abandonné et transféré sur les terrains du hameau 
du Lac 
En 1976, le Conservatoire du littoral se porte acquéreur 
de l’Aute ainsi que de Sainte Lucie, du Doul, et de la 
Planasse. La commune de Sigean en obtient la gestion. 
L’association « île de l’Aute » a été déclarée le 20 
décembre 2002 Ses objectifs sont simples : 
-entretien ou rénovation des bâtiments et de leurs 
abords. 
-permettre une occupation correcte des locaux par des 
groupes encadrés. 
-marquer une présence pour éviter le vandalisme 
Propriété du Conservatoire du Littoral, sa gestion est 
confiée au Parc Naturel Régional de la Narbonnaise 
associé à la commune de Sigean. 
Son patrimoine naturel s’intègre à une zone humide 
reconnue au niveau international (Natura 2000)
LA NADIERE, l'ancien village de pêcheur posé sur un rocher au milieu de la lagune
A ecouter, à observer ........... y aller pour l'aimer, pour rêvasser....  une île pleine d'histoire  
clic